Luca Saiu : Gestion Annuaires — TP

Cette page web est la page web officielle du sujet de TP.

TP

Rapports à envoyer à mon adresse mail personnel (pas à la mailing list), comme expliqué dans ma page des enseignements. L'objet de votre mail doit contenir le texte [LDAP TP] .

Je veux du texte pur : pas de LibreOffice, PDF, images, photos d'écran ou autres formats bizarres. Je veux pouvoir tester votre code facilement. Vous pouvez soit écrire votre rapport directement dans le corps de votre mail (mais en format texte), soit attacher un ou plusieurs fichiers en format texte. Utiliser votre éditeur préféré. Vous pouvez copier/coller ce texte dans votre rapport pour reproduire facilement les questions. Donnez-moi vos fichiers de configuration, scripts, lignes de commande.

Si une question n'a pas de réponse possible, spéficiez-le explicitement.


Partie A(1) : préliminaires (juste premier et deuxième TP)

Configurez, compilez, installez OpenLDAP et ses dépendances, sans être root, dans un préfixe personnalisé.

Vous pouvez utiliser ma fonction bash add-prefix sur cette page: http://ageinghacker.net/scratch

Testez le serveur en écrivant un fichier de configuration. Assurez-vous qu'il marche.


Partie A(2) : préliminaires (valable à partir du troisième TP)

J'ai simplifié et automatisé l'installation et la configuration du logiciel d'une façon radicale.

La ligne que vous avez juste exécuté a installé le logiciel, et modifié votre fichier d'initialisation de Bash. Ce suffit d'exécuter la ligne une fois.

Le shell du terminal où vous avez exécuté la ligne a déjà les variables d'environnement modifiées. Tout nouveau shell non root que vous allez ouvrir à partir de ce moment (nouveau terminal, nouveau onglet, nouvelle session texte) sera également pré-configuré.

slapd, ldapsearch, ldapadd et tout autre outil est automatiquement disponible. Un fichier de configuration du serveur est déjà disponible dans /tmp/slapd.conf .

Le suffixe, la rootdn et le mot de passe sont ces que vous connaissez déjà. Le répertoire de la base de données existe déjà, mais il est vide.

Suggestion : gardez une copie de tout fichier LDIF ! Ce peut être utile en cas d'erreur, quand vous avez besoin de redémarrer à partir d'une base de données vide.

Si vous souhaitez vider la base de données :


Partie B : bâtir le DIT

Ici il faudra créer des branches en utilisant ldapadd.


Partie C : peupler la base de données, à la main


Partie D : mots de passe


Partie E : peupler la base de données, en masse


Partie F : recherches sur des bases de données de taille importante


Partie G : performances et bases de données de taille importante

À ce point (re-)démarrez le serveur sans aucune option de debugging activée, c'est à dire en utilisant -d0 .


Partie H



[hacker emblem]
Luca Saiu
Mis à jour le 11 décembre 2019